Sabine soutient la campagne du CD&V pour la carte Européenne d’invalidité/ European Disability Card

(04/03/2020)

Fin octobre, le ministre Nathalie Muylle écrit à toutes les autorités municipales pour les encourager à soutenir la carte européenne d’invalidité. De nombreuses nouvelles autorités municipales n’étaient pas au courant de l’existence de la carte. De nombreuses réactions positives ont été reçues à l’appel de la ministre. Trente villes et municipalités flamandes se sont inscrites pour la carte au cours des trois derniers mois.

Cela porte le total à 81 communes flamandes. En Wallonie, le nombre de villes enregistrées est passé de deux à huit. Le groupe de travail CD&V Handicap & Samenleven veut aller plus loin. Les éllus locaux du CD&V déposeront des motions dans leurs municipalités pour encourager le conseil à se joindre à l’EDC.

A cet effet, une proposition de décision-type faite est mise à la disposition des membres du conseil afin qu’ils puissent la soumettre très facilement à l’administration locale. À Harelbeke, l’échevine Lynn Callewaert a donné le bon exemple en mettant en œuvre la décision. En outre, Trees Van Eykeren a également lancé, la proposition à partir de l’ oppossition à Assenede. Le président du groupe de travail, Stefan Puttemans, et le secrétaire Bart Dusart ont aussi déposé la proposition avec succès dans les conseils municipaux de Hoegaarden et Boutersem.

La carte européenne d’invalidité (EDC) a été officiellement lancée en Belgique en octobre 2017. Cette carte vise à promouvoir l’accessibilité des personnes handicapées aux activités culturelles, sportives et de loisirs et offre un certain nombre d’avantages dans ces domaines. 400 musées, théâtres, clubs sportifs et autres organisations participent déjà à la carte.

«En soumettant la motion pour une cei, les municipalités concernées se sont engagées à promouvoir activement la carte et à aider les personnes handicapées à demander la carte. Ils appellent également les clubs sportifs, les musées et autres organisations à améliorer l’accessibilité pour les personnes handicapées », expliquent le président du CD&V, Joachim Coens, et la ministre des personnes handicapées, Nathalie Muylle.

«Toutes les initiatives qui conduisent à une participation accrue des personnes handicapées à tous les aspects de la vie sociale méritent encouragement et soutien. Nous voulons prendre de nouvelles mesures avec CD&V pour augmenter le nombre de partenaires de la carte européenne d’invalidité. Et les villes et les municipalités jouent un rôle important à cet égard. Grâce à leur soutien, l’accès des personnes handicapées aux activités de loisirs peut être considérablement amélioré “, ont déclaré Joachim Coens et Nathalie Muylle.

“Les organisations participantes ont la liberté de déterminer les avantages pour lesquels la carte peut être utilisée”, a déclaré la sénatrice Sabine de Bethune. “Cela peut inclure des avantages déjà offerts ou nouveaux pour les personnes handicapées, tels qu’un accès gratuit ou un accès à prix réduit pour les personnes handicapées et / ou leurs compagnons, la fourniture gratuite d’un guide audio ou vidéo, la fourniture de brochures ou des informations, adaptées à des besoins spécifiques (par exemple en braille), des visites guidées adaptées (par exemple en langue des signes), adaptées pour ne pas adhérer,… ” Les organisations peuvent s’inscrire en ligne et reçoivent un label qui leur permet de rendre plus visibles leurs initiatives en faveur des personnes handicapées. En Belgique, près de 468 agences proposent actuellement des prestations aux personnes munies d’une CEI.